La retirada 80 ans déjà !

Du 02/02 au 23/02/2019

 

La guerre d’Espagne a entraîné le départ de plusieurs vagues de réfugiés vers la France. Près d’un demi million de personnes franchissent la frontière des Pyrénées, dans de terribles conditions. C’est la Retirada.
En février, Carmaux leur rend hommage.

 

La Retirada c’était il y a 80 ans déjà. C’était nos parents, nos grands-parents. Ils étaient républicains. Ils étaient réfugiés.
Entre juillet 1936 et mars 1939, un des événements sociaux les plus intenses du XXème siècle s’est joué sur les terres d’Espagne. Dès le 19 juillet 1936, en riposte au coup d’Etat militaire, une puissante vague révolutionnaire submerge l’Espagne. Milices populaires, collectivités ouvrières et paysannes, comités d’auto-défense se multiplièrent dans tout le territoire.
Pendant près de trois ans, un combat acharné fait rage. Alors que les « démocraties » européennes (France, Angleterre) refusent d’aider les forces républicaines, Hitler et Mussolini apportent une importante aide matérielle aux troupes franquistes. La bataille de l’Ebre, puis les prises de Barcelone et Madrid scellent la victoire de Franco. C’est le début d’une dictature sanglante qui durera 36 ans.
Une répression féroce s’abattit dès La fin du conflit. Des dizaines de milliers de condamnations à mort et peines de prison furent prononcées par les tribunaux franquistes. Début 1939, près de 500 000 républicains, dans le dénuement le plus total, franchissent les Pyrénées. Pour eux, débute une longue errance dans les camps du sud de la France, marquée par la souffrance et souvent la mort.

 

Au programme

Samedi 2 février :

Clap Ciné :
16h – Conférence sur la Retirada
Par Bruno Vargas, maître de conférence à l’Institut National Universitaire J.-F. Champollion, qui présentera également son dernier ouvrage.
Gratuit
18h – Dédicace du dernier livre de Daniel Prévost*
L’acteur emblématique évoque, entre autres, ses souvenirs et le poids de l’Espagne et des républicains espagnols dans son imaginaire et la construction d’une partie de son identité.
* sous-réserve
21h – Projection De la Retirada à la Reconquista
En présence du réalisateur Emile Navarro
Juillet 1936, la tentative de coup d’Etat du général Franco contre la toute jeune République Espagnole provoque une terrible guerre civile. Fuyant la répression, un demi-million d’Espagnols traversent en quelques jours les Pyrénées. Dépassées par cet exode massif, les autorités françaises regroupent ces réfugiés dans des camps de concentration, la plupart sont enrôlés comme travailleurs étrangers. Certains s’engagent dans la Résistance Française. Il faudra attendre les années 80 pour que l’Etat Français reconnaisse leur participation. De la Retirada à la Reconquista raconte l’histoire de ces combattants de la liberté au travers de 11 témoignages.
Tarif : normal 7.90 € / réduit 6.50 €
Séance suivie d’un verre de l’amitié

Dimanche 3 février :

Clap Ciné à 16h :
Projection de « Boléro Paprika » et « Fils de Rojo »
Projection du court métrage Boléro Paprika suivi du film Fils de Rojo de Jean Ortiz et Dominique Gauthier et présenté par Thierry San Andrès.
Tarif : normal 7.90 € / réduit 6.50 €
Séance suivie d’un verre de l’amitié

Une exposition sera dans le hall du cinéma pour ces deux journées.
(Programme sous réserve de modifications indépendantes de notre volonté)
Renseignements : Clap ciné www.cinemas-carmaux.fr

Samedi 9 février :

Centre Culturel à 14h30 :
Conférence sur les affiches de propagande Par Denis Brouillard
Gratuit. Renseignements : 05 63 76 85 85

Dimanche 17 février :

Salle Pierre Bérégovoy à 16h30 :
Serge Utge-Royo (chant), Leo Nissim (piano), Jean My Truong (percussions), Jack Ada (guitares)
Fils de réfugiés républicains espagnols, Serge Utgé-Royo est un bricoleur de mots, un baladeur de notes. Sa voix chaude et puissante dégage une émotion propice à l’évocation des grands évènements de l’histoire sociale. Si vous aimez la justice et la liberté, vous aimerez Serge Utgé-Royo.
Suivi d’un verre de l’amitié en compagnie des artistes.
Tarif : 13 euros – gratuit pour les moins de 12 ans
Renseignements et réservation : Suno Navarro 06 59 28 70 52 / suno.navarro@bbox.fr

Du vendredi 2 au samedi 23 février

au Centre Culturel JB Calvignac :
Exposition Affiches de la guerre civile d’Espagne / Carteles de la guerra civil espanola. Gratuit
Le centre culturel de Carmaux vous fait revivre les grands moments de cette époque de l’histoire avec une exposition dédiée aux affiches de la guerre civile d’Espagne. Entre propagandes fascistes et républicaines, découvrez l’histoire de la guerre civile d’Espagne à travers les outils de communication de masse de l’époque.

 

Périodes d’ouverture

Du 02/02 au 23/02/2019, tous les jours.

 

 

Contacts

Mairie de Carmaux
Place de la Libération

81400 Carmaux

Téléphone : 05 63 80 22 50
Partager sur facebook Partager sur Twitter Envoyer par e-mail