Viaduc du Viaur

Posé sur les flancs de la vallée, aussi léger qu’une aile, le viaduc du Viaur est une belle réalisation de l’homme. A 116 mètres au-dessus du sol, il enjambe le Viaur avec majesté. Avec ses poutres d’acier, ses arches et ses rivets, cette dentelle métallique du XIXème siècle conçue pour porter la ligne de chemin de fer Toulouse-Rodez, est une œuvre issue du génie de Paul Bodin.

Ce pont unique en France joua un rôle important dans le développement économique de la région. Le train passant par le viaduc permit de relier les versants tarnais et aveyronnais du Ségala et d’y acheminer de nouvelles denrées de production agricole.

 

Le Viaduc du Viaur est une véritable prouesse technique. Partant de cette constatation, un projet de candidature a été déposé pour obtenir le statut de patrimoine mondial de l’UNESCO, conjointement avec 5 autres ponts à grande arche construits fin XIXe-début XXe en Europe. Plusieurs initiatives entourent ce projet comme le « Rallye des 6 ponts »

 

Partager sur facebook Partager sur Twitter Envoyer par e-mail