Moulins

Moulin de Boudouy - Pampelonne (Tarn)Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop vite, Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop fort…C’est une invitation à l’exploitation des rivières et de ses moulins…

 

Au fil du Cérou, de la Vère et du Viaur, vous remarquerez de nombreux moulins. Ils marquent l’histoire et le temps. Grâce à l’utilisation de l’eau, ils ont pu nourrir les hommes. A l’époque, tout homme se rendait au moulin pour faire sa farine, son huile ou rouir le chanvre… parfois les moulins étaient scierie, foulon ou filature..

Le moulin était aussi un lieu d’échange, de retrouvailles. On parlait de tout sans contrainte d’où l’expression « on y entre comme dans un moulin » !

 

Mais dès la fin du XXème siècle la plupart des moulins ralentirent leur activité car la concurrence des grandes minoteries étaient dures.

 

Situé sur le Viaur, en amont du Pont de Cirou, allez à pied jusqu’au Moulin de Pignac, ancien moulin à farine près d’une scierie. Il a été restauré et réhabilité de 2006 à 2009 par la communauté des communes. Aussi, ce sera aussi l’occasion de vous offrir une remarquable balade (sentier du Pont du Cirou) avec de beaux points de vue sur le village et la vallée du Viaur.

 

Dans le Languedoc, les « calquieras » désignent un lieu où l’on préparait les peaux pour par foulage pour la tannerie. Nous retrouvons cette appellation à Mirandol avec le Moulin de La Calquière. Ce moulin est situé en rive gauche du Viaur, juste en amont du pont de La Calquière et à proximité de la fontaine Frexaïres. Il faisait partie du vieux Mirandol, disparu aujourd’hui. Seules quelques vestiges sont encore visibles (chapelle St Michel).

Partager sur facebook Partager sur Twitter Envoyer par e-mail