Jardin de Cantoperlic

Fleurs dans le Jardin de CantoperlicSitué au cœur du village de Pampelonne, le petit jardin est un havre de paix, haut en couleurs, riche en surprises, débordant de fleurs, d’abeilles et d’oiseaux…

Les endroits pour s’asseoir et profiter du jardin sont nombreux, et pendant les journées de portes ouvertes il est également possible de déguster un thé à la menthe ou  un café accompagné de délicieux cup-cakes  anglais ou des somptueux gâteaux romains.
Détail

Monestiés, la millénaire

Arrêtez-vous un instant à Monestiés. Le charme de cette « circulade » vous emportera. Classé parmi les plus beaux villages de France, c’est la rencontre d’un village médiéval pittoresque.

 

Cette cité millénaire, installée au creux d’une boucle du Cérou, vous offre une balade paisible à travers des ruelles médiévales, en enjambant le pont de Candèze (XIIème siècle), en franchissant la porte de Candèze qui est l’un des derniers témoins des vieilles fortifications.

En 2018, le village accueille dans ses ruelles, l’exposition photographique « La cuisine familiale des monestièsains(-es) un patrimoine transmis de génération en génération ». Une photo, une recette prise dans un cahier de recettes de famille, influencée par nos origines multiculturelles…

Détail

Musée/centre d’art du verre

Site unique en Midi-Pyrénées, le musée-centre d’art du verre de Carmaux s’est installé sur le site de la première verrerie royale. Chaque année, de mai à octobre, le musée-centre d’art présente deux expositions : l’une consacrée au verre contemporain, l’autre aux verreries tarnaises. Parallèlement, l’Atelier verrier propose des démonstrations de souffleurs de verre. La Communauté de communes du Carmausin – Ségala-carmausin rappelle ainsi au visiteur l’importance de l’industrie verrière qui s’est développée ici pendant deux siècles, aux côtés de l’industrie charbonnière.

Les expositions 2018:

Exposition temporaire : « Aujourd’hui et demain, la jeune garde du verre en France ». Depuis la création d’un atelier verrier au domaine de la verrerie en 2001, 23 jeunes verriers ont été reçus en résidence, 88 œuvres créées, et des milliers d’objets produits et vendus dans la boutique du Musée/Centre d’art du verre à Carmaux. Dès la mise en place de l’atelier, ce sont prioritairement les jeunes verriers issus de formations dispensées en France qui ont été accueillis.
Cette génération incarne une multitude d’expressions artistiques dont certaines sont représentatives de la création contemporaine émergente dans le domaine du verre en France. Nombreux parmi les anciens résidents « carmausins », ont depuis tracé leur chemin dans le milieu professionnel de l’art du verre. D’autres jeunes créateurs verriers, qui n’ont pas été reçus à Carmaux, méritent aussi d’être mis en lumière.
En 2018, alors que le Musée/Centre d’art du verre s’apprête à entamer sa mue, vers un projet mature, fort d’une expérience éprouvée depuis plus de 30 ans, nous proposons de consacrer une exposition à la jeune garde du verre français. En valorisant cet engagement en direction de la jeunesse par le biais d’une exposition conceptuelle intitulée « AUJOURD’HUI ET DEMAIN ».

Exposition permanente :
« Tarn, terre de verre » : cette exposition illustre le patrimoine verrier du sud-ouest languedocien, depuis le 15° siècle et les verreries forestières de Grésigne et de Montagne Noire, jusqu’à nos jours avec la verrerie d’Albi, avec un focus sur l’histoire des verreries à bouteilles carmausines : la verrerie royale et la famille de Solages, la verrerie Ste Clotilde d’Eugène Rességuier, les productions, l’évolution des techniques de fabrication, la grève des verriers de 1895 et la naissance de la VOA…

Détail

Musée-mine départemental

Dernier témoignage sur site de l’exploitation du charbon dans le Tarn, le Musée-mine départemental apporte un éclairage à la fois technique et social sur sept siècles d’histoire charbonnière. Le chevalement et la descente de cage permettent la découverte de 350 mètres de galeries reconstituées où machines et outils sont présentés en situation afin de faire partager le travail du mineur et ses conditions de vie.

Les salles d’exposition permanente évoquent l’histoire sociale qui a forgé l’identité de ces lieux et des hommes qui ont travaillé sur ces terres de Jaurès. Enfin, des expositions temporaires valorisent le patrimoine industriel minier et environnemental.

 

Détail