Stèle de Balzac

« Sur ces collines, les ancêtres de Balzac ont labouré la terre. »

 

Cette phrase fut gravée en 1936, par décision du Conseil Départemental du Tarn, sur un rocher érigé au carrefour de la route départementale 53 et de la voie secondaire conduisant au village de Canezac et au hameau de la Nougaryé (Commune de Montirat).

 

C’est là en effet, sur le plateau du Ségala et dans la vallée du Viaur, que se trouve le berceau familial de l’auteur de la « Comédie Humaine ». La souche ancestrale plonge ses racines parmi les nombreux Balssa, Balsan, Balsa, Balza ou Balzac établis dans la vallée à la veille de la Révolution française.

 

Détail

Les églises décorées de Nicolaï Greschny

Poussez la porte des églises et des chapelles, certaines d’entre elles vous dévoileront des trésors. Ici et là, Nicolaï Greschny vous livre son art, des fresques et icônes d’inspiration byzantine recouvrant une partie ou la totalité de ces édifices. Nicolaï Greschny est un des plus grands fresquistes contemporains, un maître de l’art byzantin.

Son œuvre vous provoque, vous fascine, vous incite au voyage et à la méditation. La beauté des icônes et les couleurs puissantes forcent la contemplation.

Si vous souhaitez poursuivre le voyage au travers des fresques de Greschny, rendez-vous dans les Monts d’Alban. A l’église d’Alban, elles ornent la voûte et illustrent les évangiles.

Détail

Parc des titans : Si la Découverte m’était contée…

Parc des Titans à Cap'Découverte © 3CSLe Syndicat Mixte pour l’Aménagement de la Découverte (SMAD) et  l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Industriel Carmaux Cagnac (ASPICC) vous accueillent sur les traces du charbon…

« Si la Découverte m’était contée » met en lumière l’histoire du site. De l’extraction dans les galeries jusqu’à sa reconversion après la fermeture en 1997, les mineurs témoignent et vous accompagnent tout au long du parcours émaillée d’anecdotes… au cœur d’un bassin minier emblématique de Midi-Pyrénées.

Détail

Château de Combefa

En voilà une bien belle demeure, au sommet d’une colline, qui malheureusement aujourd’hui est en ruines. Le château se dresse devant vous sur la petite commune de Combefa. Découvrez la passionnante histoire du Château de Combefa devenue résidence d’été des évêques d’Albi. Son passé relie Albi, Combefa et Monestiés.

Détail

Ponts

Au fil des siècles, les hommes ont tenté d’apprivoiser l’eau, les rivières, avec plus ou moins de succès… Aujourd’hui, les ponts qui traversent le Ségala Tarnais racontent une histoire voire des histoires…

 

Il était une fois des ponts romans, des passerelles, un viaduc !

Détail

Croix

Sur le territoire du Ségala Tarnais comme partout, à la croisée d’une traverse, c’est bien souvent un crucifix qui est la scène la plus souvent représentée. Mais outre le Christ en croix, une multitude d’autres représentations peuvent se présenter à vous.

 

Vous découvrirez des croix en bois, en fonte, en pierre, en fer…et surtout vous aurez la surprise d’en faire tourner quelques-unes « dites à bras mobiles » ou « croix tournantes » comme celle de Lagarde Viaur.

Fontaine de Frexaïre

Située en bordure du Viaur, rive gauche, la fontaine de Frexaïre fut, au début du XIXème s., le théâtre d’un fait dramatique. Le 8 juillet 1818, une jeune fille de La Calquière qui venait y puiser de l’eau découvrit le corps sans vie d’une servante de ferme, Cécile Soulié. Accusé à tort de ce crime par strangulation, Louis Balssa, l’oncle le plus jeune d’Honoré de Balzac, fut exécuté à Albi le 16 août 1819.

Maison du Polonais

A proximité du Musée-mine départemental, et surtout après vous être plongé au cœur de l’histoire des travailleurs du Rock noir, « la Maison du Polonais » est un témoin de l’importance de l’activité minière dans le bassin carmausin.

 

Construite après la 1ère Guerre Mondiale, elle se trouve au cœur de la Cité minière des Homps. Cette cité avait pour but de loger la main d’œuvre étrangère venue étoffer les rangs des mineurs.

Détail

Oustalous

Ce n’est pas la petite Maison dans la prairie mais presque…Vous avez certainement déjà aperçu des petites cabanes des champs, très présentes dans la campagne du Ségala Tarnais ; on les appelle les oustalous et ils témoignent encore de la vie rurale du début du XIXème siècle.

Détail

Pigeonniers

Le temps de votre voyage, vous pourriez voir, seul, au milieu d’un champ, dans un jardin ou au coin d’une maison, une architecture un peu atypique et originale. Il est aussi un emblème de la région Midi-Pyrénées et un circuit lui est dédié dans le département du Tarn : c’est le pigeonnier.

Détail

Moulins

Moulin de Boudouy - Pampelonne (Tarn)Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop vite, Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop fort…C’est une invitation à l’exploitation des rivières et de ses moulins…

 

Au fil du Cérou, de la Vère et du Viaur, vous remarquerez de nombreux moulins. Ils marquent l’histoire et le temps. Grâce à l’utilisation de l’eau, ils ont pu nourrir les hommes. A l’époque, tout homme se rendait au moulin pour faire sa farine, son huile ou rouir le chanvre… parfois les moulins étaient scierie, foulon ou filature..

Détail

Lavoirs

Et si l’on remontait au temps des lavandières. Rendez-vous comme elles aux lavoirs, mais n’ont pas pour rincer votre linge, plutôt pour voir comment elles s’y prenaient. Les lavoirs sont aussi des témoins de l’histoire locale.

Détail